Saiem Draguignan

La SAIEM de Construction de Draguignan a été créée en 1972 à l’initiative de la Commune de Draguignan et de la Caisse des Dépôts et Consignations, pour la réalisation des 217 logements des Négadis.

 

En 1978, son actionnariat s’élargit à la commune de Cogolin pour la réalisation des 139 logements de « Plein Soleil ».

 

En 1989, la SAIEM absorbe la SEM de rénovation du centre ancien de Draguignan qui avait notamment conduit la rénovation urbaine de la partie nord du centre ancien (actuel ilot de l’Horloge), opération qui avait permis à la SAIEM de construire 183 logements dans ce secteur (résidence étudiante, résidence personnes agées, 40 logements locatifs sociaux).

 

Dès 1994, la SAIEM, jusque là seulement bailleur social, diversifie ses activités et s’engage, aux côtés de la ville de Draguignan, dans le renouvellement urbain du centre ancien de Draguignan en signant une première concession d’aménagement : elle mène des opérations de RHI, anime une OPAH, réalise des travaux d’aménagement urbain ou de construction d’équipements publics.

 

A la fin des années 1990 / début des années 2000, forte de l’expérience acquise à Draguignan, elle élargit son secteur géographique d’activité en menant des opérations de rénovation en centre ancien dans d’autres communes : le Muy, qui deviendra actionnaire en 1997, Roquebrune sur Argens, Brignoles. Elle devient un acteur reconnu dans ce domaine.

 

En 2004 elle renforce cette compétence d’aménagement urbain mais cette fois à l’extérieur des centres anciens, en réalisant, pour le compte de la Communauté d’Agglomération Dracénoise, le réaménagement du quartier Chabran, ancienne friche militaire. Pendant 10 ans, la SAIEM va procéder aux études de ce nouveau projet, puis aux travaux d’aménagement et va vendre les terrains aménagés aux promoteurs / constructeurs.

 

En 2013 elle engage une nouvelle diversification de ses activités en lançant la construction d’un immeuble de bureaux dans le quartier Chabran, destiné à accueillir la Maison de l’Economie et de l’Emploi, immeuble livré en 2015 dont elle assurera la maitrise d’ouvrage et dont elle restera co-propriétaire avec la Communauté d’Agglomération Dracénoise.

 

Pendant toutes ces années elle a continué à élargir son patrimoine de logements locatifs sociaux qui en compte aujourd’hui près de 1 000 logements. Elle gère aussi bien de grands ensembles immobiliers comme les Négadis que des immeubles de centre ancien composés de deux ou trois logements.

 

La SAIEM est devenue le deuxième opérateur de logements locatifs sociaux à Draguignan et au Muy et le premier à Cogolin.